Comment se passe une séance de Coolsculpting ?


08/08/16

Vous songez à suivre un traitement de Coolsculpting pour éliminer vos bourrelets tenaces et vous vous posez des questions sur le fonctionnement de cette méthode et le déroulement de la séance ? Laissez nous vous raconter comment se déroule une séance de cryolipolyse par Coolsculpting dans notre centre de médecine esthétique à Paris.

L’entretien avant la séance de Coolsculpting

La première séance de Coolsculping, méthode d’amincissement par le froid sans chirurgie, débute toujours par un entretien préalable d’une vingtaine de minutes avec le médecin esthétique.

Cet échange sert à exprimer vos objectifs et indiquer les zones que vous souhaitez traiter.

Le médecin en profite également pour vous poser quelques questions sur vos antécédents médicaux et votre hygiène de vie (poids, alimentation, activités sportives, etc.), de façon à définir votre profil de santé.

Vous êtes maintenant prêt(e) pour débuter la séance de Coolsculpting. Le temps de la séance dépend du nombre de zones à traiter. Il faut compter en moyenne une heure par zone.

Sachant qu’une fesse correspond à une zone, il faut prévoir 2 heures minimum pour traiter les fessiers avec la cryolipolyse par Coolsculpting (une heure pour chaque fesse).

Lecture, musique ou sieste pendant la séance de Coolsculpting

Quel que soit la zone traitée, le médecin commence la séance de Coolsculpting en protégeant la peau avec un coussinet de gel. Il place ensuite l’applicateur de froid sur les amas graisseux que vous voulez faire disparaître.

Grâce à sa ventouse, l’appareil Coolsculpting aspire les bourrelets graisseux tout en diffusant de l’air très froid. Vous commencerez alors à ressentir les effets du froid au niveau de la zone aspirée.

Vous ressentirez une sensation de picotement qui peut être désagréable, mais qui s’atténue très rapidement au fur et à mesure que la chaire s’engourdie, sous l’action du froid.

La température de l’air diffusé par l’applicateur diminue progressivement jusqu’à -10 °C grâce à l’appareil Coolsculpting.

Cette technologie permet un contrôle total et permanent de la température de manière à maintenir un froid intense pendant la durée nécessaire à l’élimination des cellules graisseuses.

Les effets incommodants du froid s’estompent au bout de quelques minutes après le début de la séance de Coolsculpting.

Confortablement installé(e), le ou la patient(e) peut écouter de la musique, lire, consulter son téléphone ou même s’accorder une petite sieste.

Massage pour terminer la séance de cryolipolyse par Coolsculpting

Pendant l’action du Coolsculpting, le médecin surveille l’évolution des effets du froid sur votre peau et veille au bon déroulement du traitement.

A la fin de la séance de Coolsculpting, le personnel médical retire délicatement l’applicateur et commence à masser les zones traitées pour éviter le durcissement des tissus de la peau et afin d’accélérer le drainage lymphatique (technique de massage thérapeutique destinée à stimuler la circulation de la lymphe et à diminuer l’inflammation des tissus).

Les cellules graisseuses meurent naturellement et vont progressivement être éliminées par l’organisme dans les semaines suivant la séance de cryolipolyse par Coolsculpting.

Après la séance, vous ressentirez peut-être une légère douleur et vous observerez des petites rougeurs au niveau de la zone traitée mais ces effets secondaires minimes disparaissent très rapidement dans les jours qui suivent.

Vous pourrez observer les premiers effets de la cryolipolyse par Coolsculpting quelques jours après la séance. Il faut ensuite attendre 4 à 6 semaines pour constater les résultats définitifs.

Contactez-nous pour demander conseils à de notre médecin et prendre rendez-vous dans notre centre de médecine esthétique à Paris.